l'aquaponie facile

Quel substrat pour la culture ?

Le choix du substrat en aquaponie, est une tâche importante, car il sera ensuite difficile de le changer sans devoir recommencer votre cycle d’azote. Pour effectuer le choix de votre support de culture, il faudra prendre en compte en premier lieu, l’absence de rejets chimiques, sa capacité de rétention d’eau, sa durabilité et dans le cas de culture à table de marée son coefficient d’isolation.

Les substrats volcaniques

La perlite, la pouzzolane ou la vermiculite sont des exemples de roches volcaniques expansées. Ces roches volcaniques sont régulièrement utilisées en aquariponie, voir même en aquariophilie. Ces substrats sont intéressants, car ils ont une porosité et une rétention d’eau intéressante. Mais, ces roches ont l’inconvénient de se dégrader assez rapidement sous forme de poussière. Il faudra donc, changer ce substrat au moins en partie pour ne pas perturber le cycle d’azote de façon périodique.

La laine de roche horticole

Très connue dans le monde hydroponique, la laine de roche horticole peut-être une solution.Créé à partir de roche volcanique en industrie, ce support de culture n’est pas totalement inerte. En effet lors de sa mise en place, la laine roche horticole relâche du calcium et du magnésium durant une période d’environ 24h. Il vous suffit donc, de faire tremper votre laine de roche durant cette période avant de la placer dans votre installation aquaponique pour bénéficier d’un matériel inerte. Pour utiliser la laine de roche comme substrat, il faut modifier votre installation aquaponique pour ne pas immerger la laine de roche qui se comporterait alors comme une éponge et risquerait d’asphyxier vos plantations.

En dehors de ces quelques inconvénients, la laine de roche horticole est durable, permet facilement aux racines d’accéder aux nutriments. La laine de roche est durable , ne contient ni champignon, ni graines d’adventices ou autres produits phytotoxiques (tanins, résines).

Niveau écologique, la laine de roche est une grosse consommatrice d’énergie pour sa création, elle est aussi difficilement recyclable.

La fibre de coco

Assez peu utilisé en aquaponie actuellement, la fibre de coco gagne à être connue. Fabriqué à base d’écorces de  noix de coco rappées et traités. Ces fibres sont très légère et ont bon niveau de rétention d’eau. Elle permettent aux racines de se frayer facilement un passage vers les nutriments. La fibre de coco peut facilement être désinfectée et réutilisée. En contrepartie, la fibre de coco n’est un bon support pour les bactéries nitrifiantes, elle n’est pas très écologique, car elle demande beaucoup d’énergie fossile pour son transport.

La bille d’argile

Certainement à l’heure actuelle, le substrat le plus utilisé en aquaponie. Composée à base d’argile expansée la bille d’argile allie une forte porosité idéale pour le support des bactéries. Une bonne rétention d’eau. C’est un matériel de support de culture, sain, écologique et facile d’accès.

Pour conclure

Voici un détail des principaux matériaux pouvant être utilisés comme substrat en aquaponie. Il faudra donc, choisir en fonction de vos besoins. Mais, si vous souhaitez débuter une installation aquaponique de taille humaine, je vous conseillerais d’utiliser la bille d’argile ou les roches volcaniques. Qui sont facile d’accès et pratique pour une culture en table de marée. Les autres peuvent s’imposer pour des utilisations plus spécifiques ou professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *